Le Monde, il existe déjà des codeurs professionnels made in Africa

Le Monde Afrique a publié ce matin un article qui avait pour titre:  » Des écoles pour faire naître la première génération de codeurs ‘Made in Africa’ « . Cet article a suscité de vives réactions pour fustiger son ton condescendant et son irréalisme. Face à ces réactions, le média a changé le titre de l’article, où « la première » a été replacé par « une nouvelle ».

En réponse à cette publication, je voudrais faire une liste de 10 écoles africaines (que je connais) qui forment d’excellents codeurs professionnels depuis plusieurs années déjà, ainsi que 10 codeurs professionnels dans mon « entourage » formés dans des écoles en Afrique. Lire la suite

Publicités

La vie sans Twitter (et Facebook)

J’ai désactivé mes comptes Twitter et Facebook il y a deux semaines. Un peu sur un coup de tête. Peut-être pour me convaincre que je n’en étais pas dépendant et que je pouvais vivre sans. Un défi personnel donc. Un gros défi d’ailleurs, pour le tweeto hyperactif et hyper connecté que je suis. Mais c’était aussi un peu pour prendre une pause et avoir un regard sur la valeur ajoutée des réseaux sociaux pour moi. A part ça, tout va bien.

Lire la suite

Keep calm and support #Afropreneur

Chinua Achebe ne croyait pas si bien dire quand il écrivait ceci:

Tant que les lions n’auront pas leur propre histoire, l’histoire de la chasse glorifiera toujours le chasseur.

L’histoire des lions n’a pas forcément à être glorieuse, pavée de parties de chasse fructueuses . Il y a des jours où les lions reviennent victorieux, et il y a des jours de disette, de traversée du désert. L’histoire des lions ne doit pas non plus être forcément une histoire semée de défaites, où le chasseur est toujours vainqueur. L’histoire des lions doit juste être… l’histoire des lions. Racontée par les lions. Telle qu’ils la vivent.

Depuis le début de l’aventure TechOfAfrica, il y a deux ans, nous avons toujours cru qu’il fallait que les histoires des acteurs des écosystèmes tech d’Afrique, entrepreneurs, activistes, décideurs, et autres investisseurs, soient racontées par eux-mêmes. Ce ne sont ni des contes de fée enjolivés, ni des tableaux pessimistes et obscurs. Mais ce sont des histoires vraies, d’espoirs, de rêves, de désillusion, de hauts, de bas, des histoires de vie, des histoires de héros.

Avec le projet AFROPRENEUR, nous voulons aller à la rencontre de ces acteurs dans huit pays africains (Sénégal, Mali, Côte d’ivoire, Togo, Bénin, Cameroun, et Congo), pour leur donner la parole afin qu’ils racontent leurs histoires sous le format d’un film documentaire. Nous en avons réalisé le trailer à Dakar.

Nous avons estimé le budget pour réaliser ce documentaire à 40 000 euros. Nous avons décidé de vous associer à ce projet, en vous permettant de contribuer à une partie (14 000 euros, soit 35%) du budget. Pour cela, nous avons lancé une campagne de crowdfunding, qui a débuté hier et qui va durer jusqu’au 7 Août.

Nous avons besoin de vous pour écrire et relayer la vraie histoire des lions.
Etes-vous prêts à nous rejoindre?

Lire la suite

Pourquoi certains projets TIC pour l’éducation échouent

Avez-vous déjà entendu parler du projet OLPC? Non?

OLPC ou encore One Laptop Per Child (un ordinateur pour chaque enfant) est un projet qui a eu plus ou moins le vent en poupe dans les années 2006 à 2010. L’objectif était de déployer des ordinateurs low-cost pour le monde éducatif dans les pays en voie de développement pour que chaque  enfant puisse avoir son ordinateur portable éducatif où il peut suivre ses cours et faire ses devoirs. Cause noble peut être, mais pari ambitieux. Dix années et quatre modèles de laptop plus tard, tout l’enthousiasme autour du projet s’est évaporé. Le groupe OLPC annonçait d’ailleurs sur son blog la « mort » du projet il y a un an. Que s’est il donc passé pour que ce projet puisse se révéler être  un fiasco dans son implémentation, malgré les ressources et partenariats qu’il avait réussi à mettre en place? De manière plus générale, pourquoi certains projets TIC pour l’éducation, surtout ceux de déploiement de matériel informatique/technologique en milieu éducatif, échouent-ils?

Lire la suite